MenuSuivez-nous

Accueil | Nous joindre | Suivez-nous   | 0

-4°C légères
neiges

Ici, notre or,
c'est le ciel, la rivière, l'esker, les bleuets... et les gens!

Crédit photo : Mathieu Dupuis

Familles et Aînés au
coeur des préoccupations à St-Mathieu-d'Harricana

Depuis le 2 juillet, la Municipalité de Saint-Mathieu-d'Harricana possède un outil de plus pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens. Elle s'est dotée d'une politique familiale et des aînés.

«C'est une vision et un cadre de référence qui nous permettra de faire des interventions qui seront favorables aux familles et aux aînés», a notamment précisé Lucie Crépeault, responsable des questions familiales et des aînés au conseil municipal, lors du dévoilement de la politique et de son plan d'action, le 17 octobre.

Cet outil est le fruit de deux années de travaux et de consultations dans le milieu. La démarche provient du Tableau de bord des communautés et a reçu à la fin de 2012 le soutien financier de Québec, qui assume 70 % de l'investissement.

Différents portraits ont été réalisés, un sondage et une rencontre de consultation ont été effectués à la fois auprès des familles et des aînés, le tout sous la gouverne d'un comité de pilotage de neuf personnes. L'expertise de la firme ADN-organisations et le soutien technique de Carrefour action municipale et famille ont été nécessaires.

Une population jeune

Selon le portrait statistique réalisé, l'âge médian des 696 habitants (recensement de 2011) est de 39,4 ans, ce qui en fait l'une des plus jeunes communautés de la MRC Abitibi. Environ 10 % des 220 familles sont monoparentales.

Quant aux personnes âgées de 65 ans et plus, elles composent 10 % de la population totale. On réalise par ailleurs que 96 % des habitations sont des résidences unifamiliales, contre 60 % pour une municipalité comme Amos. La municipalité compte aussi l'un des indices de vitalité globale les plus élevés dans la MRC.

Sept axes d'intervention

À la lumière de ces données et ses consultations, le comité a dégagé trois principes directeurs: le «penser et agir famille etaînés», le vieillissement actif et les saines habitudes de vie. Puis, il a déterminé sept axes d'intervention, allant de la conciliation travail-famille au respect et l'inclusion sociale en passant par la santé et les services sociaux, la sécurité et le transport.

Le comité a identifié des enjeux et des cibles pour chacun. Le plan d'action 2015-2017 vient quant à lui fixer quelles seront les actions priorisées par la municipalité et la communauté pour atteindre ces cibles. Un autre comité en assurera le suivi.

Un plan de 84 actions

Parmi les 84 actions retenues, on veut développer un portail d'entraide sur Internet, s'assurer que les citoyens connaissent bien les nombreuses infrastructures municipales mises à leur disposition, favoriser la cohabitation entre les vélos, les piétons et les véhicules, développer des alternatives de logement en permettant notamment les maisons bifamiliales intergénérationnelles et bonifier l'accueil des nouveaux arrivants.

La Politique familiale et des aînés fait l'objet de deux documents, soit une version complète et une version abrégée. Ils ont été illustrés par Benoit Labrèche. La conception graphique est l'œuvre de Jean Cossette de L'imagier concept.

(Article paru dans l'Écho Abitibien—Par Martin Guindon)

La Municipalité souhaite remercier les citoyennes qui ont fait partie du comité de pilotage: Agnès Lemire, Caroline Rivest, Ariane Julien, Lucie Crépeault et Véronique Trudel

L'image de la politique familiale et des aînés



Vos
suggestions

Comment
venir nous visiter?

S’abonner à la
liste de diffusion

Mon panier

Votre panier est vide!

Réserver mes billets continuer à naviguer