MenuSuivez-nous

Accueil | Nous joindre | Suivez-nous   | 0

2°C nuageux

Ici, notre or,
c'est le ciel, la rivière, l'esker, les bleuets... et les gens!

Crédit photo : Mathieu Dupuis

Troc-Heures s'implante dans
la MRC Abitibi

Troc-Heures s'implante dans la région d'Amos, où il contribuera à lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale en permettant aux gens de développer de nouveaux réseaux d'entraide.

Ce projet a d'abord été identifié dans la démarche de l'instance territoriale de l'alliance. On a alors évalué la possibilité de mettre en place un système de partage de services et la réponse fut très positive dans le milieu. Il a donc été inscrit au plan d'action.

«On avait constaté le besoin à la Corporation de développement communautaire (CDC) d'Amos, où des gens nous demandaient des listes de personnes qui auraient besoin d'aide ou encore des listes de bénévoles. On s'est dit qu'on pourrait mailler ces gens-là, favoriser leur rencontre, avec la mise en place de réseaux. Ce n'est pas tout le monde qui a un réseau social», a rappelé Carole Boucher, directrice générale de l'organisme qui portait le dossier, lors de la présentation du projet, le 27 septembre.

Échanger du temps

La formule est relativement simple. Il suffit de devenir membre au coût de 20 $ par année (jusqu'au 31 mars 2018), somme qui sert ensuite à organiser des activités de réseautage entre les membres. Pour cela, il faut avoir 18 ans et plus. L'inscription se fait directement via le site internet www.trocheuresamosregion.ca, qui sert aussi de pivot pour l'offre de services, ou directement aux bureaux de la CDC (Centre Goyette-Ruel au 42, Principale Nord). Les gens sont ensuite rencontrés par deux responsables.

On peut ensuite recevoir et offrir des services. Les possibilités sont presque infinies. Il existe plus de 700 services possibles, répartis dans 76 catégories, allant de la couture au ménage en passant par le cordage du bois, les cours de peinture ou le dépannage informatique. Ce qui est important, c'est de donner autant qu'on reçoit, afin d'assurer un certain équilibre.

La mission de Troc-Heures

Troc-Heures Amos-région a pour mission de permettre à ses membres de réaliser entre eux des échanges de services variés, basés sur le principe qu'une heure vaut une heure. Ce principe repose sur les valeurs d'inclusion, de solidarité, d'entraide, d'égalité et de partage qui sont promues par le projet.

Référence: Martin Guidon, Écho Abitibien http://www.lechoabitibien.ca/communaute/2016/9/27/...

Vos
suggestions

Comment
venir nous visiter?

S’abonner à la
liste de diffusion

Mon panier

Votre panier est vide!

Réserver mes billets continuer à naviguer